I-can-see-you

Comme le titre ne l'indique pas, ici on parle de livres !

Mercredi 8 mai 2013 à 19:20

http://www.furet.com/media/catalog/product/cache/1/image/400x/8a02aedcaf38ad3a98187ab0a1dede95/i/252/9782815908252_1_75.jpghttp://www.babelio.com/users/QUIZ_Indignez-vous-_7776.jpeg
























Coucou tout le monde, aujourd'hui, soyons engagés !


Engagez-vous :


"Dans la lignée d Indignez-vous !, l ouvrage Engagez-vous ! reprend et développe, sous la forme d'un entretien entre deux générations (Gilles Vanderpooten, 25 ans et Stéphane Hessel, 93 ans), le parcours singulier de cet homme au grand coeur, de cet humaniste authentique et présent sur tous les fronts.
Cet ouvrage est l'occasion d aller plus loin, à travers un échange permettant de mieux saisir l'originalité de sa personnalité, la profondeur de ses engagements, et les multiples raisons qu'a Stéphane Hessel de nous inciter à nous indigner. Il nous livre des pistes pour agir, et s engager.
À 93 ans, Stéphane Hessel reste engagé sur tous les fronts : droits de l homme, des sans-papiers et des sans-logis, lutte contre les inégalités, écologie « l un des principaux défi du XXIe siècle ». Il appelle de ses voeux une Organisation Mondiale de l Environnement.
Eternel optimiste, il croit la nature « riche en ruses multiples » et enjoint les jeunes générations à faire vivre l'idée de résistance contre les choses scandaleuses qui les entourent et qui doivent être combattues avec vigueur. « Indignez-vous ! » nous interpelle-t-il.
Conversation avec une personnalité attachante, enthousiaste et humaniste, qui éclaire l'avenir.
"


J'ai lu Engagez-vous après avoir lu Indignez-vous (il y a très longtemps, et qui ne m'avait pas marqué, sûrement parce que je n'avais pas la maturité nécessaire pour tout comprendre), dialogue où Gilles Vanderpooten questionne Stéphane Hessel sur des enjeux actuels, tels que le développement durable, l'écologie, les institutions supra-nationales.. J'en dirai que pour quelqu'un très peu au fait des problèmes mondiaux, ce dialogue peut sûrement être enrichissant, malheureusement j'ai trouvé que les propos, bien que pertinents la plupart du temps, sont très peu approfondis. Je veux dire par là que pour quelqu'un qui est un minimum au fait des inégalités dans le monde, des problème d'environnement, vous n'apprendrez rien de décisif, tout reste assez basique (oui le développement durable est important, la logique ultra-financière de la mondialisation est à dénoncer, les inégalités c'est moche...) Après bien sûr ce n'est pas le but : ce que Stéphane Hessel veut, c'est pousser les jeunes à s'engager, à faire quelque chose pour changer le monde. Cependant là non plus j'ai trouvé que le discours n'était pas très clair. On nous incite à nous engager (ce qui suit la phase de l'"indignation") certes, mais sans nous donner aucune piste, les ONG sont vaguement évoquées, je trouve ça un peu léger de la part d'un livre intitulé "engagez-vous". Les problèmes évoqués sont importants, mais comme Stephane Hessel l'explique d'ailleurs, les problèmes actuels paraissent bien plus complexes que ceux d'avant, et lutter contre les inégalités, qui est l'un des problèmes majeurs selon lui (et pas que selon lui de toute façon) me semble difficile, en tout cas je vois mal commencer m'engager pour lutter contre. J'aurais aimé que le dialogue donne des idées à ce propos justement, qu'il ne nous lance pas juste dans le combat sans aucune arme. J'ai trouvé en fait qu'il répond surtout à la question "s'engager, pourquoi et contre quoi ?" mais pas vraiment à la question "comment ?". Par ailleurs même si le propos est très clair et compréhensible, j'ai trouvé parfois que les réponses étaient en décalage par rapport à la question, bien souvent en relisant la question après coup, on se rend compte qu'il n'y a pas réellement répondu. Pour les points positifs j'ajoute quand même que même si il y a des lacunes au niveau du contenu (pour moi), je trouve que le dialogue réalise assez bien sa fonction principale : nous donner envie de nous engager, ce qui en effet comme le souligne Hessel, manque beaucoup à notre génération, et dans ce sens le livre m'a quand même touchée, car il m'a fait réfléchir à la question de l'engagement et des causes qui me tenaient à coeur, ce qui est quand même considérable.

En résumé : un livre enrichissant si vous n'êtes pas forcément calé en problèmes actuels, car il explique tous ses points de vue très clairement, par contre si vous vous y connaissez un peu plus vous n'apprendrez pas forcément grand chose, mais cependant le livre a tout de même la force de mobiliser et de provoquer une réflexion.



Indignez-vous :


« 93 ans. La fin n est plus bien loin. Quelle chance de pouvoir en profiter pour rappeler ce qui a servi de socle à mon engagement politique : le programme élaboré il y a soixante-six ans par le Conseil National de la Résistance ! » Quelle chance de pouvoir nous nourrir de l expérience de ce grand résistant, réchappé des camps de Buchenwald et de Dora, co-rédacteur de la Déclaration universelle des Droits de l homme de 1948, élevé à la dignité d Ambassadeur de France et de Commandeur de la Légion d honneur !
Pour Stéphane Hessel, le « motif de base de la Résistance, c était l indignation. » Certes, les raisons de s indigner dans le monde complexe d aujourd hui peuvent paraître moins nettes qu au temps du nazisme. Mais « cherchez et vous trouverez » : l écart grandissant entre les très riches et les très pauvres, l état de la planète, le traitement fait aux sans-papiers, aux immigrés, aux Roms, la course au toujours plus , à la compétition, la dictature des marchés financiers et jusqu aux acquis bradés de la Résistance retraites, Sécurité sociale... Pour être efficace, il faut, comme hier, agir en réseau : Attac, Amnesty, la Fédération internationale des Droits de l homme... en sont la démonstration.
Alors, on peut croire Stéphane Hessel, et lui emboîter le pas, lorsqu il appelle à une « insurrection pacifique ».


Bien que beaucoup plus court, j'ai été beaucoup plus convaincue par Indignez-vous que Engagez-vous. Là encore Stéphane Hessel fait des rappels basiques, et certaines parties sont plus dispensables que d'autres, je pense (la lutte contre le nazisme... certes c'est très intéressant, mais je trouve juste qu'on y apprend rien de forcément novateur), par contre j'ai vraiment été touchée par la partie consacrée à sa prise de position pour la Palestine, parce que justement, malgré mes connaissances des faits historiques, je suis quand même assez peu calée sur ce conflit et j'ai beaucoup aimé que quelqu'un qui soit si directement concerné expose son point de vue. La partie sur la non-violence est aussi extrêmement intéressante et m'a donné envie d'en savoir plus sur le sujet. Dans cet essai encore, Hessel explique pourquoi l'indignation est indispensable dans notre société, pourquoi il faut continuer à réagir face aux injustices du quotidien, et j'ai trouvé là le discours beaucoup plus efficace que dans Engagez-vous, et vraiment intéressante. Cet essai est donc à lire, même si bien sûr il reste sûrement surestimé par rapport au succès qu'il a eu (il est quand même très court et aborde peu de sujets finalement), mais ce qu'il aborde, il le fait bien et réussit à remuer le lecteur intérieurement.


Bref, cette petite cure d'essai m'aura donné l'envie d'en lire d'autres (déjà achetés d'ailleurs), pas forcément de lui parce qu'avec ces deux essais je pense avoir compris les enjeux qui lui tiennent particulièrement à coeur (les inégalités et l'environnement surtout), et même si je trouve la plupart de ses positions intéressantes et provoquant une réflexion, il faut aller voir ailleurs !



 

Et toi, tu aimes lire des essais ? Tu as lu ceux là ? Et toi, qu'est-ce qui t'indignes ?
(haha question qu'on m'avait posée à Sciences Po)

Commentaires

Dire un truc

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Dire un truc









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://i-can-see-you.cowblog.fr/trackback/3238628

 

<< Un peu après | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Un peu avant >>

Créer un podcast