I-can-see-you

Comme le titre ne l'indique pas, ici on parle de livres !

Lundi 28 mai 2012 à 0:10

http://i-can-see-you.cowblog.fr/images/9782070446438.jpg

Résumé :


Franky a tout pour être heureuse: un père riche et célèbre, une mère artiste et adorable, une somptueuse maison. Mais les apparences sont parfois trompeuses. Sous ses airs de jeune fille sage ne cache-t-elle pas, elle-même, une adolescente rebelle, assoiffée de justice qu'elle surnomme Zarbie? En fait, Franky sent bien que quelque chose ne va pas. De là à imaginer le drame puise prépare sous son toit... Il faudra beaucoup de courage à Franky pour laisser Zarbie lui ouvrir les yeux sur la vérité.


Mon avis :


             Comment passer d'une histoire fraîche d'adolescence à un drame.

             Une histoire fraîche, c'est ce qu'on pourrait ressentir en lisant le premier chapitre de Zarbie les Yeux Verts : on assiste à la soirée ratée de Frankie, jeune fille un peu esseulée à une soirée où elle ne connaît personne (qui n'a jamais ressenti cette impression de faire partie du décor, d'être complètement empotée en société ?), qui va échapper au viol d'un garçon plus âgé après s'être franchement alcoolisée, pour finir par s'enfuir dans la nuit, le cœur léger et riant.

            Seulement si ce chapitre annonce bien l'écriture vive et légère de l'auteure, l'histoire est toute différente de la suite du roman. En effet Zarbie les Yeux Verts se focalise uniquement sur la menace du divorce qui rode entre les parents (et pas sur la vie de la jeune fille de façon générale, comme j'aurai pu le croire au premier chapitre). Si j'avais su que le livre traiterait de près ou de loin du divorce, et de sentiments ressentis par les enfants, honnêtement, je ne l'aurai pas acheté. Parce que les histoires (à force, toutes les mêmes) d'adolescent, j'en ai eu mon compte. Cependant mon ignorance a bien fait les choses, parce que Zarbie les Yeux Verts nous entraîne dans son histoire sans qu'on s'en rende compte. Il fait si bon de lire un livre plus léger, traitant de la vie quotidienne d'une adolescente, et contrairement à beaucoup d'autres, très bien écrit par Joyce Carol Oates, dont c'est là le premier livre que je lis. On se laisse aisément emporter par les petits détails que l'héroïne donne sur sa vie quotidienne, les anecdotes qui prêtent à sourire qu'elle distille au fil du roman. L'écriture est vraiment très agréable et le livre se lit très rapidement, mais ne tombe pas dans une mièvrerie ou dans une simplification, étant donné que le livre est destiné à un public jeune. Tout en étant distrayant et franchement pas prise de tête, l'écriture est franchement de qualité (ce qui est assez rare dans les livres jeunesse, je trouve) : bref, un livre à lire aussi bien pour les jeunes, que pour les adultes.

           Je garderai plus de réserves pour l'histoire de fond cependant : la fin est pour moi à la limite du ridicule, en tout cas largement prévisible et déjà vu. J'aurai du mal à qualifier le roman de « drame » dans le sens où on sent quand même plutôt bien ce qui va se passer, l'auteur donne beaucoup trop d'indices pour qu'on soit surpris à la fin de la lecture, et au contraire, on se surprend à se demander comment les personnages font pour ne pas comprendre. La sauce prend peut-être pour quelqu'un de 15 ans, mais plus je ne pense pas. Par ailleurs si le personnage de Frankie m'a semblé très attachant, juste en adolescente qui essaye d'être forte dans les moments difficiles et de trouver son caractère (qu'elle désigne par « Zarbie les Yeux Verts »), les comportements qu'elle a vis à vis de ses parents (notamment son admiration pour son père qui s'avère quand même passablement odieux, et ce dès le début du roman à mon sens, ou son rejet vis à vis de sa mère qui au contraire, on le sent bien, est plutôt la victime dans l'affaire) m'ont laissée plutôt pantoise. On peut rester perplexe devant le fait qu'une fille visiblement mature et intelligente manque autant de discernement concernant ses parents, et ce point de vue là les personnages m'ont semblé parfois incompréhensibles dans leur comportements. Si les personnages des enfants sont plutôt bien amenés, les parents par contre sont peut-être trop dans les extrêmes, caricaturaux peut-être, et prévisibles justement. Mais les descriptions des sentiments sont toutefois saisissantes et la psychologie des personnages est très bien menée je trouve, on saisit bien les caractères de chaque protagonistes, leurs bonheurs et leurs tourments.

          Ce livre est donc à lire sans retenu, ne soyez pas surpris si la fin vous semble à la fois prévisible et exagérée (en tout cas c'est l'impression que j'ai eu), mais ça n'a personnellement pas gâché mon plaisir, les personnages sont attachants, l'histoire suit son cours et on y prend goût, même si je vous le dis, les personnages font parfois preuve d'un manque de discernement effarant, bien que l'héroïne s'explique à la fin du roman à ce propos (et de toute façon à 15 ans, on est pas forcément plein de discernement non plus), et ça reste une lecture dont je suis très contente, parce que rafraîchissante, divertissante sous un soleil de plomb ^^ Et aussi, j'ai trouvé la couverture de mon édition assez cool ! :D A lire !


 
Cette chronique est l'une de mes premières, n'hésitez donc pas à me donner vos avis, conseils etc ^^


Commentaires

Dire un truc

Par Tête de Litote le Lundi 28 mai 2012 à 7:25
C'est très bon pour une première chronique ! :) J'ai croisé ce livre plusieurs fois sans être certaine de vouloir le lire, mais ton avis m'encourage, alors merci pour cette quasi-découverte :)
Par Lady.Dylan le Lundi 28 mai 2012 à 10:11
Waw, je ne savais pas que Joyce Carol Oates avait fait des livres jeunesse (quand j'avais 15 ans au contraire je lisais ses trucs les plus glauques genre Johnny Blues, Délicieuses pourritures – oui, je sais, le titre fait envie – et ça m'avait vachement plu... je suis quelqu'un de sain). En tous cas ton article donne bien envie de le lire !
Par Dreamin-InaCasket le Lundi 28 mai 2012 à 10:45
Hihi oui justement j'avais entendu parler d'elle pour ses livres plus glauques et ça m'intéressait (ne t'inquiète pas je te rejoins dans la pureté d'âme xD), et comme une quiche je prend le premier que je trouve au magasin, et c'est un livre jeunesse xD mais il est était vachement cool quand même (lis le lis le :) ) donc maintenant j'ai hâte d'en lire un autre, pour adulte xD en tout cas merci pour le commentaire c'est gentil 8D
Par Dreamin-InaCasket le Lundi 28 mai 2012 à 10:47
Merci pour ton avis, c'est gentil :D si il recroise encore ton chemin surtout n'hésite pas 8D
Par Mlle.moon le Lundi 13 août 2012 à 0:39
J'en avais jamais entendu parler & je l'aurai mis dans ma wish.. jusqu'à ce que tu parles de la fin lol J'ai trop de livre à lire pour lire du déjà-vu.. Bon, si je le trouve d'occas' je dis pas parce qu'il a l'air de valoir le coup quand même ;)
Par Dreamin-InaCasket le Mardi 21 août 2012 à 19:07
Oui je comprend, avec le temps on sélectionne xD mais t'as raison, n'hésite quand même pas si tu tombes dessus ;)
 

Dire un truc









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://i-can-see-you.cowblog.fr/trackback/3187589

 

<< Un peu après | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Un peu avant >>

Créer un podcast